Mikhail RUNDALTZEFF (1871-1935) Nu jouant... - Lot 48 - Astrid Guillon Maison de ventes aux enchères

Lot 48
Aller au lot
Estimation :
5000 - 8000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 5 200EUR
Mikhail RUNDALTZEFF (1871-1935) Nu jouant... - Lot 48 - Astrid Guillon Maison de ventes aux enchères
Mikhail RUNDALTZEFF (1871-1935) Nu jouant aux cartes Huile sur toile signée en bas à gauche ‘Rundaltzeff’ 88 x 103 cm L’homme qui réalisa dans sa vie les portraits du Tsar de toutes les Russies, de Lénine et du 29e président des Etats-Unis, Warren Harding. Rundaltzeff est né dans une famille d'artisans de Saint-Pétersbourg, son père était fondeur de médailles et de bas-reliefs. Il étudie la lithographie et l'eau-forte à L'école Centrale du Dessin Technique du Baron Shtiglits. Brillant étudiant, il commence dès cette époque à exposer ses œuvres et à les vendre aux journaux.  Son succès et talent font de lui un lithographe réputé et bientôt mandaté pour réaliser les portraits d'hommes de culture (dont Rubinstein, Répine, Pouchkine, Tolstoi ou Tourgeniev), de figures de la noblesse pétersbourgeoise et de la famille impériale d'après les tableaux de l'Hermitage. Il est l'un des fondateurs de l'Union de l'Industrie Artistique Russe. Il réalise en 1917 le portrait de Kerenski, puis en 1918 de Lénine dont le portrait servira à réaliser le timbres à l’effigie de ce révolutionnaire ! Il participe à la première exposition des Artistes de Petrograd en 1919. Ses œuvres sont également exposées à la galerie Van Diemen à Berlin en 1922. Il émigre en 1920 aux Etats-Unis à Miami, poursuit ses activités artistiques, enseigne à New-York, où sera organisée une exposition personnelle en 1930. Il réalisera le portrait du Président Américain W.Harding. En 1930, il s’installe à Paris, où il décède en 1935, il est enterré au cimetière du Père-Lachaise Expert : Cabinet Frédérick Pauline Chanoit
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue